Quand on décide de construire un maison pour ses descendants, on prend en considération dans la mesure du possible les données disponibles, on construit donc en ayant à l’esprit ces éléments, les informations sur chaque chose dont on a la connaissance. Car si on pense et on dit que notre ouvrage sera balayé par la première bourasque ou le premier orage qui survient, on ferme le chantier illico ! La paranoia et le fanatisme nous envahit et les difficultés et des risques ,imaginaires ou réels, peuvent nous empêcher d’agir.
Oui c’est un fait les 2 millions de militants d’un « parti » dont a parlé Ghozali tout récemment sont fortement mobilisés à chaque fois qu’un mouvement d’humeur surgit. Mais quand on veut poser les jalons d’une 2eme République, on ne se fixe pas sur un point de détail ou un autre, on se met d’accord sur les bases communes, admises et acceptées par la majorité du peuple lequel souhaite un projet moderne d’avenir pour le pays et qui s’imbrique dans le systéme mondial avec cependant ses principes propres. Le DRS , Mehri … il n’ y a pas que ça dont il faut s’occuper et remettre en place , il y a aussi d’autres dont des Islamistes qui ont été à l’origine de réactions violentes et inhumaines.
Baril a écrit en effet sur Mehri,sur Chadli et leurs relations avec mitterand son chateau parisien entre autres et ses milliards ne tombent pas du ciel, tout comme beaucoup d’autres vivants ou morts… la liste est riche figurez vous. On peut citer aussi « Youssef Djamil Abdelatif , richissime financier saoudien actionnaire de sony qui offrit un million de dollars à AS l’un des trésoriers du FIS », (vérité interdite BL, par B jc et g D), il y a aussi un civil algérien multimilliadaire dont on dit qu’il refuse d’être pris en photo pour ne pas apparaitre tout en étant encore actif sous l’aile protectrice mais aussi avec la complicité de ce même DRS , il y a et il y a helas . Et puis de toute manière il suffit de regarder autour de soi de lire la presse (même la notre qui est muselée on est tous ok) pour connaitre d’invraisemblables situations des gens au pouvoir ou qui font parti de ce parti croupion de 2 millions d’individus consentants et actifs pour couvrir les gros gibiers au motif qu’ils ont eux aussi quelques tares à cacher.Je ferme la parenthèse.
Nous sommes dans la situation où il est difficile comme aurait dit Boudiaf de trouver 10 Algériens intégres.Faisons avec et changeons les choses par la base, le citoyen, ils sont plusieurs millions et il y en a beaucoup parmi eux qui sont attachés à la justice, à la morale , nos campagnes et nos villes regorgent de ceux la, mais ils sont silencieux car pudiques et sérieux. On ne leur donne pas la parole bien au courant.
Les Puissances étrangères, elles sont responsables de beaucoup de situations nefastes à l’homme d’une manière générale ils sont vomis pas beaucoup, force cependant est de constaté qu’en Algérie il n’y a jamais eu de manifestations pour les dénoncer; à part quelques sautes d’humeurs de queques journalistes « téléguidés » pour la plupart. Je me souviens par exemple de reportage de Belhouchet sur el Moudjahid et ses envolées sur l’impérialisme et l’exploitation du petrole du monde Arabe par les compagnies scelerates. Il y a des « diables » sans doute , ils ne sont pas devenus saint c’est sur. Il y a surtout des dirigeants qui se préoccupent de l’avenir de leur pays et de leur peuple. Ils ne veulent pas rester sans chauffage, sans vehicule, sans l’abondance alimentaire, et ils ne veulent pas reculer, ils veulent toujours demeurer en pointe de la technologie notamment. S’ils occupent des territoires, s’ils tentent de modifier les territoires, s’ils occupent des terrains riches et stratégiques c’est parcequ’ils ont en face des non patriotes des laches et des « rois féneants » qui pour plaire lachent du leste et donne leurs biens en gage pour demeurer fréquentables.Ils ont tout dans un plateau d’argent et ça continue. Si vous voulez des exemples il y a des centaines en Algérie : je cite certains. La Sonatrach a été créée en 1962 , mais en 2012, elle compte toujours sur ANADERKO, TOTAL, ELF, BD, SAIPEN,INI,REPGAZ etc… pour exploiter le territoire et l’Etat l’y oblige à offir une grande partie de petrole en contrepartie avec un tas et un tas de faveurs liés à la gestion du personnel et j’en passe. Dans les grandes ville depuis 1962 nous formons des cadre , en Algérie et dans le monde. On a l’habitude de dire que nos cadres sont formés dans les mêmes écoles que les étrangers, mais pourquoi alors on leur confie pas la gestion et on préfére ramener des compagnies étrangeres moyennant des faveurs et des bénéfices exceptionnellement pour gérer la distribution de l’eau, le metro , les aéroports, les grands hotels etc…sans oublier le téléphone. De 2 choses l’une ou nos cadres ne sont pas qualifiés il faut les former encore ou bien il faut leur faire conscience en leur confiant la gestion. …
Mais aussi comment voulez vous qu’ils puissent défendre le pays quand eux confient leurs trésors à ces mêmes pays. Avec tout ce que je sais sur eux, sur leurs agissements et celles de leurs proches et amis il m’est très difficile de croire à la sincérité des dirigeants et encore moins de signer un chèque à blanc à quiconque sans que je sache quelle sa philosophie de la vie et je ferme la parenthèse.
En ces temps actuels , pour élever la voix et s’imposer et être écouté , il faut un être irréprochable personnellement, diriger un pays fort économiquement et avoir des idées et les appliquer.
Nous avons de nombreux exemples dans le monde. Ils gèrent leur pays admirablement bien, ils ont de ce fait la faculté de dire aux autres ce qu’il y a de mieux à faire ils s’imposent par leur travail et le meilleur exemple est l’Allemagne en Europe.
Il faut arriver à un concensus national, pour éladorer notre loi fondamentale, puis à nettoyer nos différents codes, puis imaginer un systéme judiciaire efficace et juste, etc…
Mais de toute manière on le sait tous, chaque Algérien est un livre ouvert, nous devons trouver le fil conducteur qui ferait que toutes les idées se completent au lieu de s’annuler.
Ce qui est contre productif c’est de refuser d’emblée un homme ou un groupe d’hommes et de faire comme Assad, c’est lui ou personne!
Je ne connais pas M. Yala, son appel en tout cas est grandiose comme l’ont été d’autres avant lui, souhaitons qu’il ne reste pas au stade d’idée mais qu’il entame la phase délicate de rassemblement des compétences nationales et être un trait d’union de militants patriotes.
Je suis en tout cas frappé par une chose que je me permets de dire ici et maintenant. Pourquoi les défenseurs des droits de l’homme, les militants des différents partis, les intellectuels, les militants, pourquoi toute cette force ne se manifeste pas. Pourquoi ne se prononce t elle pas, et pourquoi elle ne tente pas d’améliorer éventuellement et d’enrichir cet appel qui ferait qu’on avance dans la direction que tout le monde ensemble aura choisie.
Nul n’est indispensable c’est sur, mais si on se met au travail pour être d’accord et pour avancer c’est mieux que de se taire et de rester chacun dans son coin. C’est vrai que l’histoire que notre pays a fait que chaque fois on est allé chercher chez lui le « chef » et on le proclame. Est ce à dire que 50 ans n’ont pas suffit pour qu’il faille agir autrement. Se proposer pour diriger un changement c’est nouveau c’est vrai , mais pourquoi pas, ça nous changera des formatages à la sauce habituelle.
Bien à tous.
Mohand1